Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 08:54


Titre Hitchcock et les acteurs Le blog de Mike Guffin (2)




 

Sous ce pseudo en forme de clin d'œil (*) se cache un vrai passionné de l'œuvre d'Alfred Hitchcock et rien d'autre.  

Précurseur dans bien des domaines, perfectionniste intransigeant, il a toujours su privilégier le visuel par rapport aux dialogues et il avait une idée si précise de ses films avant de les tourner qu'il gâchait très peu de pellicule. Le hasard n'avait pas sa place.
Il n'a
, bien entendu, pas tourné que des chefs-d'œuvre, mais sa filmographie est si cohérente et ses films si aboutis que 30 ans après sa mort, il est encore vénéré par bien des cinéphiles ou des professionnels du cinéma. Souvent copié ou pillé, mais jamais égalé.
J'enrichis régulièrement ce blog avec de nouveaux sujets, toujours en rapport avec Hitch bien sûr, alors n'hésitez pas à me faire part de vos remarques, critiques ou suggestions.


Mon seul but est de vous faire partager ma passion pour ce Maître incontesté qui a profondément marqué l'histoire du cinéma afin que son œuvre si riche ne tombe jamais dans l'oubli, rien ne serait plus injuste...
 

                                            


(*) Voir le décryptage du MacGuffin  dans la rubrique A la recherche du MacGuffin.

 



Pellicule-Hitch4.jpg                                                

 

 


Titre actualité hitchcockienne rouge
 

 

 

 

9 mars 2017
 


Carton rouge à Universal Vidéo qui vient de rééditer en DVD les 15 films d'Hitchcock figurant à son catalogue.

Si les 4 chefs d'œuvre que sont Fenêtre sur cour, Sueurs froides, Psychose et Les Oiseaux bénéficient, pour le même prix de 10 € maxi, d'une édition double DVD (la même que celle parue en 2011 avec le label " Édition spéciale" mais dans un boîtage moins luxueux), il n'est pas tolérable que trois films majeurs : Pas de printemps pour Marnie, Le Rideau déchiré et L'Étau ne soient toujours pas proposés dans leur format panoramique d'origine (16/9ème), l'image étant tronquée et rongée par des bandes noires de part et d'autre, en raison de sa retranscription en 4/3. C'est faire peu de cas du respect et de l'attente des cinéphiles en droit d'exiger enfin pour ces films une image conforme à celle tournée à l'origine, comme c'est d’ailleurs le cas pour les autres. C'est d'autant moins admissible que les éditions en Blu-ray bénéficient du bon format et que la conversion en DVD ne demandait qu'un minimum d'efforts !

 

 

 

 

Le même visuel qu'en Blu-ray mais n'en espérez pas plus !

 

 

 

Hitchcock banner NB

 

 

 

 

 

16 février 2015

Marseillais de naissance, l'acteur français Louis Jourdan est décédé à Los Angeles le 14 février à plus de 93 ans. Il a réalisé pratiquement toute sa carrière aux Etats-Unis où il incarnait à merveille le "French lover", très en vogue après la deuxième Guerre Mondiale. Il a joué dans
Le Procès Paradine, tourné pour Hitchcock et sorti en 1947 et y tenait le rôle d'André Latour, amant et complice de la belle et meurtrière Madame Paradine.

Outre ce film, il est également apparu dans de nombreux films ou séries, notamment Gigi de Vincente Minnelli ou Octopussy, un opus de la saga James Bond.


                                                                         
                              

 

 

fleche (10) Pour en savoir plus : Les acteurs français dans les films d'Hitchcock.

 

Hitchcock banner NB

 

 

 

10 janvier 2015

Rod Taylor qui a tenu le rôle de Mitch dans Les Oiseaux en 1963 est mort d'une crise cardiaque le 9 janvier 2015 à l'âge de 84 ans. Originaire d'Australie, son côté "homme taillé dans la masse" avait séduit Hitchcock et bien que peu connu du grand public au moment de la sortie du film, sa prestation a été très convaincante et Hitchcock s'en montrait satisfait.



                                                                                                                                                   

 

 

 

 

Hitchcock banner NB

 

 

17 décembre 2013

Actrice oscarisée pour son rôle de Lina Mac Kinlaw dans Soupçons (1941) mais aussi reconnue pour celui de la nouvelle Mme de Winter dans  Rebecca l'année précédente et dans bien d'autres films, Joan Fontaine, actrice typiquement hitchcockienne est décédée le 15 décembre 2013 à l'âge de 96 ans. Sa fragilité avait retenu l'attention d'Hitchcock qui a su parfaitement la faire passer à l'écran.


                                            
             

 

 

 

 

fleche (10) Pour en savoir plus : Les actrices essentielles dans l'oeuvre d'Hitchcock et Coups de griffes (Hitchcock et les oscars : le mépris d'Hollywood).

 

 

Hitchcock banner NB

 

12 août 2013

Née le 1er juillet 1938, l'actrice américaine Karen Black nous a quittés le 8 août dernier. Elle a joué le rôle de Fran, l'épouse du bijoutier escroc dans le dernier film d'Hitchcock Complot de famille sorti en 1976.


                                            
             

 

 

fleche (10) Pour en savoir plus : Portraits de méchants (2ème partie).

 

 

Hitchcock banner NB

 

 

27 juin 2013

 

 



HITCHCOCK

 

le film

Sorti en DVD et BLU RAY depuis le 26 juin 2013

                                                                     Hitchcock Le film affiche VF

                                    Hitchcock the movie affiche (2)               Hitchcock the movie affiche (3)               Hitchcock the movie affiche (4)              Hitchcock the movie affiche (7)               Hitchcock the movie affiche (6)

                                      

 


Voici mes impressions (qui bien entendu n'engagent que moi) sur le film "Hitchcock" réalisé par Sacha Gervasi que j'avais vu en VO à sa sortie et qui vient de paraître en DVD. Je ne suis nullement critique de cinéma mais seulement un spectateur lambda qui a une certaine connaissance de l'œuvre et de la vie du cinéaste.

J'attendais ce film avec une certaine impatience mêlée de méfiance mais au final, mon sentiment est globalement positif car la vérité est dans l'ensemble plutôt bien respectée.
Tout d'abord le titre aurait pu laisser croire à un biopic mais le film se contente de retracer la vie d'Hitchcock lors de l'élaboration puis du tournage de Psychose. C’est en effet une période passionnante et riche en événements.
Certains aspects sont bien brossés, notamment la personnalité du metteur en scène ainsi que les doutes et les risques auxquels il était confronté pour parvenir à ses fins. Les problèmes avec la censure sont eux aussi bien réels et les rapports avec les actrices, spécialement Vera Miles sont tout à fait crédibles. Hitchcock avait en effet une façon de fonctionner assez particulière et n'a jamais pardonné à Miles d'être tombée enceinte juste avant le tournage de Sueurs froides.
Il faut noter aussi avec intérêt l’exactitude de la monumentale campagne de publicité mise en place au moment de la sortie du film et parfaitement retranscrite à la fin.
Mes plus grosses réserves sur le film concernent d'une part les scènes où apparaît Ed Gein le tueur psychopathe qui a inspiré le rôle de Norman Bates dans le roman de Robert Bloch. Non seulement elles n'apportent rien au film mais en plus elles sont tout à fait déplacées voire grotesques et on se demande bien ce qui a pu motiver Gervasi.
Enfin, les relations entre Hitch et Alma ne reflètent pas la réalité. Son épouse était en fait beaucoup plus présente à ses côtés tout en restant en retrait, ce que ne traduit pas vraiment le film et en aucun cas elle n’aurait pris le relais de son mari souffrant pour diriger le tournage en son absence. Elle savait parfaitement rester à sa place.
Pour ce qui concerne sa "romance" avec Whitfield Cook si elle a effectivement été évoquée par Patrick McGilligan dans sa biographie du Maître «Alfred Hitchcock - Une vie d'ombres et de lumière», elle était antérieure d’une douzaine d’années au tournage de Psychose et s’ils ont bien travaillé ensemble sur un scénario, la suite n'est pas certaine et il est évident que le réalisateur a saisi l'opportunité d'ajouter un peu de piquant à son histoire.

L'interprétation d’Anthony Hopkins en Hitchcock ventripotent réussit le tour de force de ne pas être caricaturale et on finit par croire qu'il s'agit vraiment du personnage avec ses excentricités, son penchant pour la boisson et ses frustrations vis-à-vis des femmes.
Helen Mirren campe avec beaucoup de justesse une Alma aussi effacée mais moins déterminante que dans la réalité, enfin les acteurs jouant des acteurs sont eux aussi assez bien vus, Scarlett Johansson dans le rôle de Janet Leigh étant la plus convaincante.
Au final, Sacha Gervasi s'en sort plutôt bien, sa réalisation est plaisante, sans être d'une originalité folle et la mémoire du Maître n'est pas trop malmenée. Ce film me laisse une impression positive même si certains défauts auraient pu être évités.

 

Si vous aimez Hitchcock, vous n'aimerez pas forcément "Hitchcock" mais ce n'est après tout pas très grave car comme le répétait souvent le Maître : «It's only a movie…».

Anthony Hopkins Alfred Hitchcock

                                                                                                                 Anthony Hopkins sous les traits d'Alfred Hitchcock




 

 

 

Hitchcock banner NB

 

Le petit monde d'Hitchcock vient de perdre un de ses membres, Jon Finch qui incarnait Richard Blaney dans Frenzy en 1972, est décédé le 28/12/2012. Il était né le 02/03/1941 en Angleterre.


                                            Jon Finch               Hitchcock Jon Finch Freny


         











 

 

hitchcroquis-gris5.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cure for snoring 05/05/2014 14:04

Alfred Hitchcock is truly one of the greatest pioneers in the field. I have never seen anyone who can replace his spot in writing. I appreciate your efforts and it is true tribute to the master. All the best.